Quand l’anxiété répond présent.

L’anxiété, mal du siècle à ce que l’on dit. Mal sournois qui peut prendre plusieurs formes.
Mais quelle est la différence entre le stress et l’anxiété?

Le stress est un état normal que vie l’être humain. C’est un état de conservation et de protection issus de nos ancêtres très lointain.
Le stress peut être positif ou négatif. Pensons à un comédien sur le point d’entrer sur scène par exemple ou une personne avant un examen. Dans les deux cas, ce sont des états normaux de stress.
Mais c’est lorsque le stress devient plus présent, dans des moments qui ne devrait pas provoquer du stress normalement.

L’anxiété existait également mais dans des cas plus précis de conservation et de survie. Pensons à nos hommes des cavernes. Cependant, nous ne sommes plus exposés aux mêmes dangers.Avec notre époque, ce sentiment d’anxiété et de survie est resté présent dans nos vies et apparaît à des moments où ce n’est pas nécessaire.

Photo de Pixabay sur Pexels.com

La recette du stress
Si une situation présente ses traits:
Contrôle faible
Imprévisibilité
Nouvelle
Égo menacé
Elle occasionnera du stress, plus il y a d’ingrédient réunis, plus le stress sera important.

L’anxiété chez les enfants, c’est possible.

Ce qu’il y a de plus tristes dans l’historique de l’anxiété c’est de remarquer des manifestations anxieuses chez nos Merveilles.

Déjà qu’en tant qu’adulte, nous avons du mal parfois à exprimer ce que l’on ressent, il est encore plus difficile pour eux de l’exprimer et de l’expliquer.

On peut donc retrouver divers symptômes le démontrant :

-Changement soudain de comportement
-Augmentation du rythme cardiaque
-Crises
-Sentiment désagréable
-Maux de ventres
-Tensions physiques et psychologiques
-Recherche la présence de l’adulte plus présente. Besoin de se faire rassurer.
-Problèmes de concentration
-Problèmes de sommeil

L’anxiété peut donc se cacher dans de multiples symptômes différents et il est important de lui venir en aide.

Photo de Anna Shvets sur Pexels.com

Comment puis-je l’aider?

Rester à son écoute
Laisser de la place à l’expression de ses sentiments
Ne pas dramatiser mais ne pas minimiser non plus
Proposer des façons alternatives pour s’exprimer.
Prendre le temps d’expliquer ce qui s’en vient.
Souligner les succès, sans comparer.
S’assurer que ses besoins de bases (alimentation et sommeil) sont bien remplis.
Faire de la relaxation
Travailler sur nos propres angoisses pour ne pas l’influencer.
S’il n’y a aucune cause médicale aux malaises physiques, ignorez les.

En cas de besoin, vous pouvez toujours consulter un professionnel afin de vous accompagner là-dedans.

Nos éducatrices spécialisées sont aptes à vous accompagner vous et votre Merveilles.

Laissez aller n’est pas la solution et pourrait conduire au trouble anxieux ou à une phobie sociale.

Photo de Monstera sur Pexels.com

Tu veux de l’aide avec l’une de nos éducatrices spécialisée? Fais ta demande de rendez-vous ici!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :