Le don de soi et de ses bibittes

(Article très personnel de l’une des co-propriétaire: Joanie Mercier, suite à la naissance de son premier enfant le 17 février 2022.)

Tu t’es logée dans le creux de mon ventre en juin dernier. Inespérée, tu y as fait ta place partageant mon quotidien, mes aspirations, mes folies, mes angoisses et mes peurs. J’ai même lu que lorsqu’une maman pleure son bébé pleure aussi dans son ventre.. Comme quoi on est vraiment liées toi et moi. Tu as participé malgré toi à l’ouverture du local de La Valise. Ton héritage aussi mais ce n’est pas celui dont je veux parler aujourd’hui…

Devenir maman c’est offrir son patrimoine génétique. Le beau comme le moins beau. Tout au long de ma grossesse j’ai pensée à cela. Aura t-elle ma crinière légendaire? Mes yeux? Ceux de papa? Grande ou petite? Intelligente comme sa mère? Débrouillarde comme son père? Ma belle amour qu’hériteras-tu de nous? Déjà dans ma bédaine, on devine certains traits de caractère. Active, tu sais aussi ce que tu veux. On se rappelleras toujours du rendez-vous où tu as donner un coup au Doppler de la sage-femme.
Et déjà, tu me poussais au delà de moi. Je prenais déjà des décisions pour toi. Des questionnements qui sont lourds. J’ai respirer pour toi. Mon coeur a battu pour toi et mes organes t’ont céder plusieurs centimètres en plus de commencer à mal fonctionner d’où ta sortie précipitée deux semaines d’avance.

Mais avec toutes ses belles choses il y a aussi mes bibittes… Anxiété, TDAH, TSA…. De bien grandes bibittes que je peux te léguer malgré moi. J’aimerai te les éviter mais tu as une « chance » de les avoir. Cependant, tu es chanceuse, ta maman voit ses bibittes d’un bon oeil et saura t’accompagner sur ce chemin sans trop de problème. Parce que je les aimes moi mes bibittes. Oui j’ai eu honte de risquer de te les transmettre.

Oui j’ai eu peur. Mais au fond, n’est ce pas les forces magnifiques de mes bibittes qui font de moi qui je suis? Et qui feront de toi ce que tu seras? Je prend chaque jour comme un cadeau et avec une certaine hâte de découvrir ce que tu auras de moi, bibittes ou pas.

Bienvenue au monde ma belle Mélodie et peu importe ce que je t’aurais légué, le monde est à toi ❤️

Un avis sur « Le don de soi et de ses bibittes »

  1. Quelle belle lettre à ta fille!
    Moi, je dis souvent aux parents que je rencontre: la pomme tombe jamais loin du pomme!
    Mélodie est déjà très bien accompagné par une maman et papa très aimant! Et l’Amour est le remède au tout les maux du monde.
    Bonne route à toute la belle petite famille
    Christine Bouffard

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :